ACTUALITÉS

Retour en images sur la soirée du 16 mai dernier au cinéma Le Cristal…

Retour en images sur la soirée au cinéma Le Cristal le 16 mai dernier lors de la diffusion du film « L’usine, le bon, la brute et le truand ».

Un grand merci à Marianne Lère Laffite d’avoir réalisé ce documentaire qui met bien en évidence le travail syndical et la lutte de nos camarades de la Chapelle Darblay, Cyril Briffault et Julien Sénécal ainsi que Philippe Martinez, ce qui montre bien qu’à la CGT l’implication militante se fait à tous les niveaux! Et enfin merci à tous les militantes et militants qui se sont déplacés pour cet évènement et qui ont participés à sa réussite!

L’Usine, le bon, la brute et le Truand…

L’Usine, le bon, la brute et le Truand au cinéma le Cristal à Aurillac le 16 mai prochain à 20h30

En présence de Marianne Lere Laffitte, des trois salariés qui ont organisé la lutte : Cyril Briffault, Julien Senecal et Arnaud Dauxerre, et de Philippe Martinez (présence des militants Greenpeace et Attac en attente de confirmation).

Un échange avec le public aura lieu à l’issue de la projection.

Ce film retrace le combat mené par les salariés de la papeterie Chapelle Darblay à Grand-Couronne (Seine-Maritime) pour la sauvegarde de leur usine spécialisée dans le recyclage de papier. En mai 2022, l’entreprise a été rachetée par Véolia et Fibre Excellence, mais dix-huit mois plus tard, les salariés ne sont toujours pas prêts de retrouver leurs machines.

Depuis mi-octobre 2023, deux tables rondes ont eu lieu au ministère de l’Industrie « qui ont permis d’avoir un échange constructif entre les industriels concernés, les collectivités territoriales, la CGT et l’État », assure Sophie Binet. 

La papeterie rouennaise est la seule en France à produire du papier journal 100% recyclé. Selon les chiffres du département de la Seine-Maritime, le site normand dispose d’une puissance de recyclage de 480 000 tonnes par an, soit le résultat du tri de 24 millions d’habitants (près d’un tiers de la France) par le biais de 350 contrats passés avec les collectivités territoriales.

Sur cette terre de lutte, une mobilisation exemplaire s’est à nouveau mise en marche, à l’initiative des représentants CGT.

L’implication du collectif « plus jamais ça »  dans lequel ont participé la CGT, GREENPEACE, ATTAC, LA CONFEDERATION PAYSANNE,  etc.  a crée un mouvement jamais vu avec la présence marquée des associations environnementales aux cotés des salariés.

Une mobilisation sociale et écologique, où pour la 1ère fois GREENPEACE  se joignait à un mouvement de sauvegarde d’un site de production.

Retrouvez le synopsis sur le site du cinéma le Cristal, onglet « arts et essais » puis cliquer sur  « rencontres du cristal ».

DE LA RUE AUX URNES…

Salarié·es, retraité·es, que vous le vouliez ou non, les règles européennes impactent de plus en plus votre vie et votre travail. Les directions d’entreprises et les actionnaires l’ont compris : ils s’organisent à tous les niveaux. Les syndicats aussi, et c’est pourquoi la CGT fait partie de la Confédération Européenne des Syndicats pour être plus forts encore.
Ensemble, nous nous battons pour plus de protection sociale et environnementale, plus d’égalité, de partage et solidarité.

A Montluçon le 4 avril dernier…

Retour sur la mobilisation du 4 avril à Montluçon, la CGT du Cantal est venue soutenir les camarades de l’Allier (Caroline Berardan, Elena Blond et Laurent Indrusiak) qui étaient une nouvelle fois convoqués devant la justice pour répondre d’un délit d’entrave à la circulation suite à une opération escargot en décembre 2019. Le tribunal n’a pas retenu la qualification de délit, cette décision de justice a été reçue comme une relaxe par les 300 militants présents devant le tribunal.

Retour sur la journée du 2 avril…

Le 2 avril à partir de 8h, le comité départemental des travailleurs privés d’emploi de la CGT Cantal a tenu un rassemblement devant l’agence France Travail (ex-Pole Emploi) d’Aurillac. Une quinzaine de militants issus de la CGT (UD, retraités, FAPT) se sont mobilisés pour dénoncer les nouvelles attaques du gouvernement contre les chômeurs.

Après deux réformes mortifères, la mise en place du RSA conditionné et l’annonce de la suppression de l’ASS et de la baisse des droits des travailleurs seniors, nous n’accepterons pas que les chômeurs servent de bouc émissaires pour mettre en place la destruction des conditions de travail et la baisse des salaires que cherche à nous imposer le patronat.

Ce rassemblement a permis de nombreux échanges fraternels avec une soixantaine de travailleurs privés d’emploi du Cantal.

Ensemble, défendons les chômeurs et attaquons nous au chômage et aux licenciements !

LE 8 MARS DANS LES RUES D’AURILLAC…

Retour en images sur la manifestation du 8 mars à Aurillac, journée internationale des droits des femmes.

Une centaine de manifestant(e)s ont défilé dans les rues d’Aurillac pour défendre les droits acquis mais aussi pour rappeler que l’égalité femmes/hommes est une lutte de tous les jours.

Proudly powered by WordPress | Theme: SpicePress by SpiceThemes