SAUVONS LE TRAIN DES PRIMEURS PERPIGNAN – RUNGIS DÉVELOPPONS LE FRET FERROVIAIRE !

Le dernier train alimentant le Marché d’Intérêt National (MIN) de Rungis (94) depuis Perpignan (66) est menacé de suppression à compter du 15 juillet 2019.

Si la SNCF et le gouvernement arrivaient à leurs fins cela représenterait l’équivalent de 25 000 camions supplémentaires par an sur les routes avec des dégâts considérables : augmentation de la pollution, de l’accidentologie et de la congestion des routes avec une autoroute A9 déjà saturée avec plus de 9000 camions/jour au point frontière du Perthus.

Au-delà des conséquences en matière environnementales, cette décision aura un impact important sur l’emploi. La position centrale du marché Fruits et légumes de Perpignan St Charles pourrait être remise en cause au profit de Barcelone avec comme conséquence la suppression de plus de 6000 emplois dont 3000 emplois induits.

Alors que la question de l’écologie et du climat rassemblent ces derniers mois des millions de citoyens en France et en Europe, que le président MACRON veut inscrire les questions environnementales dans la constitution française, faire du fret ferroviaire SNCF un enjeu essentiel de la lutte pour le climat est primordial et urgent !

Pour cela, la CGT revendique :

  • Le maintien du train des primeurs actuel, la remise en service du train supprimé en 2017 et sa déclaration d’Utilité Publique ou d’Intérêt National
  • L’engagement des 25 millions d’€ d’investissement dans la modernisation des wagons frigorifiques
  • Un plan de développement ferroviaire du marché St Charles de Perpignan qui passe par l’utilisation de la plate-forme multimodale inexploitée à ce jour
  • Une politique commerciale de la SNCF volontariste pour développer le trafic à destination du MIN de Rungis
  • Le développement des liens ferroviaires entre les MIN et les ports français.

Par cette pétition, nous exigeons du gouvernement et de la direction de la SNCF qu’ils s’engagent fermement sur le maintien et le développement de ce train des primeurs.

juin 7, 2019