#ONBOUGELE21

La politique du gouvernement sous la dictée du capital et de la finance frappe tous azimuts : jeunes, retraités, salariés du privé, agents du public, précaires (dont les contrats aidés), services publics, secteurs industriels, …

Près de 500 000 manifestants ont défilé le 12 septembre dans les 200 cortèges organisés dans toute la France pour s’opposer aux ordonnances du président Macron. Plus de 4000 arrêts de travail dans les entreprises et services ont été comptabilisés, de nombreux soutiens nous sont parvenus du monde entier. La journée d’action du 12 septembre a été une réussite.

La Loi Travail XXL, c’est :
• la précarité à tous les étages ;
• le permis de licencier à tout-va;
• les questions de santé et de conditions de travail passées à la trappe ;
• le retour de la loi de la jungle avec un Code du travail par entreprise ;
• l’aggravation des inégalités professionnelles entre les femmes et les hommes.

Nous lançons un appel, dès le 21 septembre, à la grève reconductible. Tout le monde doit se mobiliser, remplir un cahier de revendications, bloquer les entreprises, participer massivement aux manifestations des unions locales.

Dans l’unité et le rassemblement le plus large :
• gagnons sur nos revendications dans nos lieux de travail ;
• bâtissons ensemble un mouvement capable de barrer la route à ce rouleau dévastateur et revendiquer de véritables mesures de progrès social.

Exigeons :
• l’augmentation des salaires, des pensions, des minima sociaux, le Smic à 1 800 euros ;
• le passage à 32 heures avec maintien de salaire, pour travailler toutes et tous ;
• l’égalité salariale et professionnelle entre les femmes et les hommes ;
• la retraite à 60 ans à taux plein et la reconnaissance de la pénibilité ;
• une politique industrielle créatrice d’emplois, répondant aux besoins de la population ;
• une protection sociale solidaire de haut niveau ;
• le maintien et le développement des services publics au plus près des usagers ;
• la fin des exonérations de cotisations fiscales et sociales, et une lutte sans merci contre la fraude et l’évasion fiscale ;
• l’abrogation de toutes les lois régressives : Loi Travail, Macron, Rebsamen, Santé… pour de véritables réformes de progrès social ;
• l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

Notre appel est clair : le retrait total des ordonnances Macron, de la loi travail et de la loi travail XXL !

Mobilisons-nous le 21 septembre à 15h devant le Palais de Justice d’AURILLAC 

septembre 20, 2017