Luttons pour la DIGNITE de nos aînés !

Les résidents, les familles, les associations et les salariés dénoncent :

  • un accompagnement indigne des personnes âgées
  • des effectifs nettement insuffisants qui entraînent de la maltraitance institutionnalisée
  • une baisse des moyens financiers

La CGT exige :

  • une considération des résidents comme des citoyens à qui la collectivité doit assurer des conditions de prise en charge décentes au regard de la perte d’autonomie
  • l’arrêt des tâches minutées et déshumanisées qui transforment les agents en robots
  • l’arrêt de la baisse des dotations et l’application d’un agent par résident tel que prévu dans le Plan Solidarité Grand Age

Citoyens et salariés, la situation a été beaucoup trop banalisée. Ce n’est plus possible, ce n’est plus acceptable !

Le mardi 30 janvier 2018 dès 14h, rassemblons-nous devant nos EHPAD respectifs !

janvier 25, 2018