Lettre aux personnels de la maison d’arrêt d’Aurillac

A tous les personnels de la maison d’arrêt d’Aurillac,
L’Union Départementale (UD) des syndicats CGT du Cantal tient par le présent courriel à vous apporter son soutien dans le conflit social social actuel.
Suite aux derniers événements dans certaines maisons d’arrêt, connaissant la situation générale d’asphyxie des services publics en général et des services pénitentiaires en particulier, nous comprenons votre colère et soutenons vos revendications :
  • pour votre sécurité,
  • pour l’emploi,
  • pour l’amélioration de vos statuts,
  • pour la revalorisation de vos rémunérations.
L’ UD CGT du Cantal se fait le relais du syndicat national CGT Pénitentiaire pour défendre les revendications suivantes :
  • 1800 emplois supplémentaires dont 1500 personnels de surveillance, 200 personnels administratifs et 100 personnels techniques ;
  • L’abrogation de l’article 57 ;
  • Gestion spécifique des détenus radicalisés et violents avec une prise en charge adaptée et des moyens conséquents ;
  • Redonner une place centrale au surveillant
  • L’ouverture d’une négociation sur le statut des personnels de surveillance qui doit passer pour nous par la catégorie B, après fusion des grades de surveillant/brigadier et premier surveillant/major ;
  • Une augmentation de l’ISS de 2 % pour l’ensemble des personnels pénitentiaires de tous corps et tous grades;
  • Une augmentation de l’ICP à hauteur d’un treizième mois, transformée en points d’indices ;
  • Le doublement des taux des primes de nuits, dimanche et jours fériés
Nous condamnons les tentatives d’intimidation des personnels en lutte par la menace de sanction.
 

L’UD CGT du Cantal est disponible pour soutenir vos prochaines actions.

 
N’hésitez pas à nous contacter au 04 71 48 27 89, par mail ud15@cgt.fr ou sur notre page Facebook : https://www.facebook.com/udcgt15/
janvier 26, 2018