LA CGT NE LÂCHERA RIEN : la liberté de manifester est un droit fondamental !

La confédération a pris connaissance des graves attaques qui pèsent sur l’Union départementale CGT des Bouches-du-Rhône.


Alors que les syndiqués, les salariés de ce département se battent, avec la CGT, pour préserver l’emploi,  l’industrie et les services publics pour l’intérêt général, le député de la « république en marche » des Bouches-du-Rhône demande au Premier ministre et au Ministre de l’intérieur la dissolution de l’UD13 CGT !!!


Ce député considère qu’il est « inadmissible », « indigne » que des salariés puissent envahir une réunion publique dans le but de faire entendre haut et fort leurs légitimes revendications.
Indignés, ce sont les salariés qui le sont car ce sont eux qui subissent les politiques d’austérités, le mépris de ce gouvernement et de ce patronat ; indignés parce que la démocratie est bafouée ; indignés parce que le pouvoir cherche à faire taire le monde du travail, en utilisant toutes les formes de violences : sociales et étatiques.


La confédération affirme son soutien sans faille à l’Union départementale CGT des Bouches-du-Rhône, aux syndiqués et salariés qui se mobilisent.
Elle condamne fermement la demande irresponsable, voire autoritaire de ce député.


La CGT appelle les salariés, les retraités, les privés d’emplois, les jeunes à se mobiliser massivement à chaque appel à manifester dans les territoires.
La CGT, avec plus de 50 organisations du milieu associatif, organise, à Paris et partout en France, des manifestations le samedi 13 avril 2019 pour la liberté de manifester.

mars 29, 2019