La bataille pour le retrait du projet de loi est bien engagée!

Communiqué de presse de la CGT Fonction Publique

Ce 27 mars, à l’occasion du passage au Conseil des ministres du projet de loi dit de transformation de la Fonction publique, des initiatives ont eu lieu sur tout le territoire à l’appel des 9 organisations syndicales représentatives de la Fonction publique.

A Paris, plus de 500 personnes se sont rassemblées à proximité de l’Elysée.

Après le rejet unanime du texte par les syndicats lors du Conseil commun de la Fonction publique du 15 mars, il s’agissait d’une nouvelle étape dans le processus de mobilisation pour exiger le retrait du projet de loi mais également la mise en oeuvre d’une autre politique rompant avec l’austérité et dotant les services publics des moyens nécessaires à l’accomplissement de leurs missions.

A l’inverse des orientations régressives du pouvoir exécutif, la CGT milite plus que jamais pour un Statut général, certes rénové, mais aussi renforcé, socle incontournable de l’égalité d’accès aux emplois publics et garant pour l’usager d’un agent public neutre et impartial dans l’exercice de ses missions.

Face à cette tentative de passage en force du Président de la République et du gouvernement – après le gel des salaires, le rétablissement du jour de carence, les nouvelles et massives suppressions d’emplois, les privatisations en cours ou en projet de nombreux services, la CGT appelle clairement à l’élévation du rapport de forces.

Dans l’unité d’action la plus large, elle appelle d’ores et déjà à multiplier les mobilisations dans le mois d’avril et à faire du 9 mai prochain, par la grève et les manifestations, une étape déterminante et massive dans le processus indispensable pour gagner sur nos légitimes revendications.

mars 28, 2019