De nombreux stands animés !

Lors de la deuxième édition de sa Fête Populaire, la CGT du Cantal vous propose de découvrir de nombreux stands le 29 septembre 2018 dès 9h30 au Parc Hélitas à Aurillac :

  • Fakir presse, depuis le premier numéro en 1999, un avertissement s’affiche à la Une de leur canard « Fakir n’est lié à aucun parti, aucun syndicat, aucune institution. Il est fâché avec tout le monde ou presque. » Laissons les se présenter :  » C’est qu’on aime bien la castagne et qu’elle nous le rend bien : on passe notre temps au tribunal (contre un patron du CAC40, un journaliste aux ordres, un politique imbus). Tous gagnés, pour l’instant les procès. On les remporte, parce qu’on n’aime pas trop les éditos, ni les chroniques. Nos dossiers s’appuient sur des reportages, des recherches dans les archives. Ca prend du temps, de l’énergie. On n’aime pas trop l’actualité, non plus. C’est « le bruit des vagues en surface », répète notre rédac’chef. « Nous, ce qui nous intéresse, il poursuit, c’est la réalité, le mouvement des plaques tectoniques en profondeur. » On a donc consacré des dossiers sur l’intérim, à la psychiatrie, aux contrats emploi solidarité, à un accident du travail, à une salle de muscu dans un quartier populaire. Ou même à la « métaphysique du tunning ». »
  • Editions Utopiques est une maison d’édition indépendante autour de livres illustrés pour enfants, adolescents et adultes. La cabane d’édition créée par Didier JEAN & ZAD abrite des albums singuliers qui libèrent la parole au sein de la famille.
  • Institut d’Histoire sociale du Cantal
  • Terres de liens, né en 2003 de la convergence de plusieurs mouvements liant l’éducation populaire, l’agriculture biologique et biodynamique, la finance éthique, l’économie solidaire et le développement rural. Pour permettre à des citoyens et des paysans de se mobiliser et d’agir sur le terrain, le mouvement a inventé de nouveaux outils de travail capables d’enrayer la disparition des terres et de faciliter l’accès au foncier agricole pour de nouvelles installations paysannes. Ces outils sont à la portée de tous, de sorte que chacun puisse s’impliquer de façon effective dans l’avenir de nos fermes et de notre agriculture.
  • Touristra, depuis 70 ans, profondément attachée aux valeurs de partage, d’échange et de mixité qui ont construit son identité, Touristra Vacances développe un tourisme social de qualité, ouvert au plus grand nombre permettant à chacun de profiter de vraies vacances dans les plus beaux endroits en France comme à l’étranger. En France, 19 villages vacances vous accueillent en pension complète à la mer, à la montagne ou à la campagne, dont 11 sont proposés en formule location : mobil-home, chalet, bungalow et Pagan lodge Maasaï, avec accès à l’ensemble de nos infrastructures de loisirs et à nos animations. A l’étranger, 12 hôtels Club 3000 situés au cœur des plus belles stations balnéaires d’Europe et d’ailleurs vous feront vivre des vacances exceptionnelles.
  • FOL 74 présentera une exposition portant sur l’éducation populaire et le tourisme social. FOL74 est une association loi 1901 à but non lucratif. Son but est de permettre à tous l’accès à l’éducation afin de devenir citoyen et solidaire. Militant d’éducation populaire, nous sommes les héritiers de Jean MACE, fondateur de la Ligue Française de l’enseignement. Nous nous référons aux principes républicains : « La France est une république indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances ». Notre vocation est de promouvoir ces principes par l’éducation et la culture. La FOL74 est fédération centre de ressources. Elle aide et accompagne les associations d’éducation populaire, les établissements scolaires et les collectivités territoriales dans leurs projets favorisant l’accès pour tous aux vacances, aux loisirs, à la culture et aux sports.
  • 1336, est-ce une date ? un code secret ? la consommation annuelle de thé pour un anglais ? Ce pourrait être tout cela mais c’est bien plus encore.1336 c’est l’équivalent de 3 années et 241 jours. Et c’est long ! Surtout quand il s’agit d’un bras de fer opposant une petite souris à un gros éléphant. A quelques kms de Marseille, des salariés ont résisté pour conserver leur travail et préserver leur usine de Gémenos, vouée à la fermeture. Attachés autant à leur région qu’à leur outil industriel, ces femmes et hommes ont donné de la voix tout l’été, puis le suivant, et encore le suivant, et après 1336 jours d’une mobilisation exemplaire, ont fini par l’emporter. Alors oui, 1336 c’est un nombre qui compte. Et c’est aujourd’hui le nom très symbolique d’une marque de thés et infusions natures ou avec arômes 100% naturels, alliant caractère et subtilité et produite à Gémenos, près de Marseille par la 60aine de cigales de la coopérative ScopTI. 1336 c’est nous, c’est vous, c’est faire le choix d’être un citoyen qui ose exprimer et veut faire bouger les lignes.
  • MACIF, cette société d’assurance vous présentera des outils de prévention tel que le simulateur de conduite-auto (il teste le comportement du conducteur au volant : temps de réaction et anticipation. Il propose des exercices de prise en main et de conduite sur parcours libres selon tout type de situation), le tapis alcool qui permet d’obtenir une simulation réaliste de l’ébriété et de prendre conscience des effets de l’alcool sur le comportement en général et la conduite automobile en particulier et l’autochoc qui permet de simuler un choc contre un mur à 8 ou 10 km/h, provoquant une projection des passagers vers l’avant 1.5 à 2 plus violente qu’un freinage d’urgence.
  • Des mots qui dénotent : Jean-François POULAIN vous présentera les ouvrages de sa librairie ambulante

Que ce soient Bernard Friot, Pierre Souchon, Thierry Rouquet qui interviendront dans la journée où les personnes qui seront présentes sur les stands comme l’IHS Cantal, le journal Fakir (référence à « Merci Patron »), les éditions utopiques, la librairie « des mots qui dénotent », les Thés et infusions 1336, la Confédération paysanne, Terres de liens, la FOL 74, la Macif, Touristra, tous œuvrent soit par leur activité professionnelle soit par militantisme, à informer et à démontrer qu’une autre société est possible. Si l’opinion publique semble suivre les grévistes et les organisations syndicales dans les différents combats, cela est bien loin d’être suffisant. Enfermés dans un système qui nous répète que nous n’avons pas d’autres alternatives que de suivre ce que prônent nos gouvernements, valets d’un système économique, nous ne pouvons que porter l’espoir qu’une autre société est possible.

Cette fête, au-delà des moments ludiques et festifs, a également pour vocation d’être un lieu de rencontres. Expériences locales, personnelles ou convictions, cette journée est l’occasion de faire du lien, d’échanger pour y trouver un plus d’optimisme.

septembre 14, 2018