En Auvergne/Rhône-Alpes : le train c’est vital !

Depuis plusieurs mois, la direction SNCF et le Conseil Régional négocient les contrats qui définiront pour plusieurs années la desserte ferroviaire de nos villes et de nos territoires. 

Les enjeux sont très importants pour tous les auvergnats et les Rhône-Alpins. Sur l’ensemble du territoire régional, le train est la solution idéale pour permettre aux usagers de se déplacer dans de bonnes conditions pour leur travail, les études, les loisirs. Le train est aussi le mode de transport le moins polluant permettant de répondre aux enjeux environnementaux et de lutter contre les pollutions dans les villes et les vallées. 

Avec une grille de desserte intéressante, des trains à l’heure et confortables, l’objectif de favoriser le transport collectif plutôt que la voiture individuelle peut être atteint. La nécessité de réduire la pollution pourrait commencer à se résoudre en développant sérieusement le service public ferroviaire.

Afin de répondre aux besoins des usagers, depuis plusieurs mois, la CGT fait des propositions de développement de l’offre sur notre région. Nous avons fait des propositions sur tous les sujets importants comme le développement de la mobilité en transport collectifs, la sécurité, la tarification, les horaires, le réseau de distribution des billets, les contrôleurs à bord des trains, …

A ce jour, ni l’Etat, ni le Conseil Régional, ni la Direction de la SNCF ne veulent communiquer sur le contenu réel des négociations en cours. Pour la CGT, la transparence doit être de mise, c’est de l’intérêt de tous !

Le transport est un enjeu majeur pour le quotidien des Auvergnats et des Rhône-Alpins.

Les débats sur cette question doivent se dérouler en place publique. Les projets des décideurs doivent être suffisamment ambitieux pour assurer le développement du mode ferroviaire et de la SNCF.

Nous avons besoin de trains fiables et de qualité ! 

Dans les campagnes comme dans les villes, le train est un élément structurant. Il est même vital pour l’avenir et l’aménagement de nombreux territoires. Il est souvent une condition essentielle pour pouvoir continuer à vivre et travailler au pays. 

Pour le développement économique de nos régions, la nécessité d’avoir un service public fort est essentielle. Les services publics, dont la SNCF, sont indispensables au maintien et à la prospérité des bassins de vie et d’emplois. Le transport des marchandises par voie ferrée est indispensable à l’industrie par exemple !

Devant le mur du silence imposé par les pouvoirs publics et les décideurs, la CGT décide de ne pas rester spectatrice. S’ils ne veulent pas discuter nous irons les voir chez eux ! 

La CGT Auvergne/Rhône-Alpes, avec les associations et les citoyens, appelle à un grand rassemblement le vendredi 14 avril prochain en Puy-en-Velay :

Une manifestation partira de la gare SNCF du Puy à 11h00 en direction de la permanence régionale de Laurent WAUQUIEZ, Président du Conseil Régional.

Des prises de paroles auront lieu sur place et nous solliciterons une rencontre afin d’obtenir la transparence sur les négociations en cours et pour gagner le développement d’un service public ferroviaire ambitieux en Auvergne/Rhône-Alpes !

Le 14 avril, pour une Convention TER* et un CPER* de haut niveau :

TOUS ensemble au Puy-en-Velay !

 

*Convention TER : définition des horaires et de la qualité de service

*CPER : Contrat de Plan Etat Région : travaux sur les voies ferrées