5 février 2019 : toutes et tous mobilisé(e)s !

L’intersyndicale CGT, FO appelle les salariés, les agents, les jeunes comme les retraités, les privés d’emploi à se mobiliser ensemble par la grève et les manifestations pour obtenir :

· Une augmentation du Smic, du point d’indice, de tous les salaires et pensions ainsi que des minimas sociaux.

· Une réforme de la fiscalité : une refonte de l’impôt sur le revenu lui conférant une plus grande progressivité afin d’assurer une plus grande redistribution des richesses et d’alléger le poids de l’impôt indirect (TVA, TICPE) pénalisant les salariés et les ménages, le paiement des impôts en France de grandes sociétés (ex. : GAFA), une imposition plus forte des plus hauts revenus et de la détention de capital .

· La suppression des aides publiques aux entreprises (CICE, et exonérations diverses, etc.) qui ne servent ni l’emploi, ni la revalorisation des salaires, ni l’investissement de l’appareil productif et mettent à mal notre protection sociale .

· Le développement des services publics, partout sur le territoire, en réponse aux besoins de la population, avec des moyens suffisants en personnels, aux statuts, pour un bon exercice de leurs missions.

· Le respect des libertés publiques démocratiques et syndicales, tel que le droit de grève et de manifester, remis en cause par le gouvernement.

· Une retraite basée sur la répartition et fondée sur les fondamentaux de la sécurité sociale et à 60 ans. Maintien de l’ensemble des régimes existants et refus de tout système universel par points. Retrait du projet Macron/Delevoye sur la reforme des  retraites

· Le maintien de l’assurance chômage et des droits des chômeurs, de la protection sociale collective et du salaire différé.

· L’abrogation de la loi et des ordonnances travail.

Mardi 5 février 2019 : journée nationale interprofessionnelle de grève

10h30 – Place des Droits de l’Homme à Aurillac

janvier 25, 2019